Arduino, utiliser 4 afficheurs 7 segments

Un tutoriel simple à mettre en place, nous allons voir comment utiliser 4 afficheurs 7 segments avec notre Arduino.

Nous allons voir comment utiliser 4 afficheurs à 7 segments facilement avec notre Arduino. Vous allez pouvoir facilement afficher des valeurs numériques avec ou sans virgule. Ce tutoriel est plus d’ordre pédagogique qu’efficace, vous comprendrez pourquoi une fois le montage réalisé.

Matériels nécessaires

Nous allons utiliser pour ce tutoriels :

Vous pouvez opter directement pour un kit du débutant Arduino Uno qui contient tout : voir le lien.

Librairies nécessaires

Vous allez pouvoir trouver sur mon GIT une librairie très pratique qui vous permettra d’afficher ce que vous voulez (max 4 chiffres avec un point) en seulement 2 commandes. Pour le téléchargement de la librairies SevSeg, suivez ce lien, installer le dans votre IDE.

Câblage de l’afficheur sur l’arduino

Branchement des afficheurs 7 segments
Branchement des afficheurs 7 segments

Maintenant que vous avez réalisé votre montage, vous vous rendez compte que beaucoup de vos pins numériques ne sont plus accessibles.

Code Arduino pour l’afficheur

Dans votre IDE, saisir et téléverser :

#include "SevSeg.h"
 
//Create an instance of the object.
SevSeg sevseg;
 
void setup() {
  // Set up pins
  // Arguments : 
  // First 0 is for common cathode
  // Following 0 to 11 numbers are for Arduino pins
  // connected to display in the following order
  // 1,2,3,4,A,B,C,D,E,F,G,DP
  sevseg.Begin(0,0,1,2,3,4,5,6,7,8,9,10,11);
}
 
void loop() {   
  // Prepare number to display, and dot position 
  // (0 to 3, other number means no dot)  
  sevseg.NewNum(1234,0);
  // Display number
  sevseg.PrintOutput();  
  // To maintain display with this wiring, 
  // we
}

Maintenant vous pouvez voir apparaître votre nombre sur les afficheurs.

Malheureusement, ce système accapare beaucoup trop d’entrées/sorties de notre pauvre Arduino.

Commentez et partagez à outrance.

L’image du câblage a été récupéré sur polyscope.com.

 

Laisser un commentaire