Anonymiser votre connexion en installer un serveur Tor – Privoxy

Cacher son adresse ip dans un monde où tout peut devenir publique rapidement, sans contrôle, a de plus en plus d’intérêt.

Que ce soit bien, clair, je ne dis pas qu’il faut cacher son adresse IP (donc sa vrai adresse via les FAI) pour des choses sales, illégales, vilains. Il y a plein de raisons pour vouloir masquer son adresse IP (pour savoir ce qu’est une adresse IP) :

  • simplement vouloir contrôler ses informations personnelles
  • disposer de nos droits fondamentaux : libertés d’opinion, d’expression, d’association, de communication (voir article)
  • outrepasser une censure d’un état (encore faut-il que l’ip fourni ne fasse pas parti d’un pays censuré)

De mon point de vue, le simple fait de pouvoir exercer ma liberté pour cacher des informations personnelles me suffit, pas de géolocalisation car je peux me trouver à l’autre bout du monde.

Pour les risques encourus lors de téléchargement illégale = > page

Voilà qui est fait, étant une personne libertaire, quelquesoit les raisons, tu es le bienvenu.

J’ai déjà évoqué l’anonymat sur internet via cet article, ici, j’aborde l’installation d’un serveur mandataire Tor et Privoxy.

Je ne vais pas m’attarder sur ce qu’est Tor, ni Privoxy, par contre avoir un proxy privé chez soi peut être utile pour apporter une protection supplémentaire sans surveillance (récupération) de ces données.

N’oubliez pas les données ne sont pas chiffrés, ce n’est pas le but, personnellement, je n’ai rien à cacher.

C’est en cherchant sur internet que j’ai trouvé la solution pour faire une installation, voici la source.

Installation du serveur tor – privoxy

Pour faire l’installation qui est automatique, il vous suffit de copier ce qui suit dans un fichier tor_privoxy.sh, faites : nano tor_privoxy.sh  et insérez :

command sh -c 'command apt-get -y install lsb-release gnupg;
if [ -z "$(command grep "Tor system setup" "/etc/sysctl.conf")" ]; then
  command echo "# Tor system setup.
fs.file-max=100000" >> "/etc/sysctl.conf"
  command sysctl -p
fi
DEBIAN_VERSION=$(command lsb_release -cs);
command echo "# TOR for ${DEBIAN_VERSION}
deb http://deb.torproject.org/torproject.org ${DEBIAN_VERSION} main" \
 > "/etc/apt/sources.list.d/torproject.list";
command gpg --keyserver keys.gnupg.net --recv 886DDD89;
command gpg --export A3C4F0F979CAA22CDBA8F512EE8CBC9E886DDD89 | command apt-key add -;
command apt-get update;
command apt-get -y install privoxy tor curl;
command echo "forward-socks4a / localhost:9050 ." >> "/etc/privoxy/config";
command sed -i -e "s/^\(listen-address[ \t]*\)[^:]*/\1/" "/etc/privoxy/config";
command sed -i -e "s/^\(debug[ \t]*.*\)/#\1/" "/etc/privoxy/config";
/etc/init.d/privoxy restart'

Pour exécuter, faire : bash ./tor_privoxy.sh

Utilisation du serveur Tor -Privoxy

Sachant qu’il y a autant de configuration que d’OS et de logiciel. Je vais juste parler de la partie commune, quelque soit le système ou logiciel, cherchez les réglages réseaux, proxy.

Dans le protocole, saisir socks4, pour l’adresse :

  • soit localhost ou 127.0.0.1, si vous avez fait l’installation sur la même machine
  • soit l’adresse ip de la machine ou le serveur a été installé

et le port est 8118.

Tester le service Tor

Une fois que vous avez configuré votre système ou navigateur, rendez-vous sur cette page : localiser-ip.com et voyez où vous êtes situés.

pour connaitre votre adresse IP sans tor, faire la manipulation avant de configurer votre système ou logiciel.

Partagez et commentez sans soucis

Laisser un commentaire